josé au piano

A l’âge de 8 ans, je vivais à Rio avec ma famille. J’aimais la lecture, l’histoire et les grands poètes brésiliens. Je me suis mis très jeune à écrire des poèmes, que je lisais régulièrement lors des événements festifs de l’école primaire que je fréquentais.

L’attribution d’une bourse d’étude est venue récompenser « A rosa e o espinho ». J’étais également très fier de « A cancao do exilio ». Mon entrée à l’internat de Pétropolis m’a permis de commencer mes études de piano.

En 1966, j’ai composé ma première pièce pour piano.

A 19 ans, j’ai écrit « Deixa me contigo andar », hymne encore actuellement très apprécié, qui figure dans le recueil de l’église adventiste au Brésil.

En 2002, j’ai composé le chant thème de l’école où j’avais fait mes études (IPAE de Pétropolis), et j’ai eu l’immense joie d’être invité à le diriger lors du 60 ème anniversaire de cet établissement en 2007.

Depuis 2001, j’ai arrangé ou composé une soixantaine de gospels pour les chorales que j’ai dirigées. L’édition de ces partitions fait partie de mes projets à venir.

Mes compositions sont souvent liées à des événements précis:

- écriture d’ « Afrique, le rêve brisé » une courte comédie musicale sur le thème de l’esclavage en 2005

- arrangement pour choeur mixte avec solo de la Marseillaise à l’occasion d’une prise d’arme à Strasbourg le 13 juillet 2010.

- composition de plusieurs chants spécialement dédiés à la Martinique, dans le cadre de l’invitation du SERMAC en 2013.

Composer fait partie de ma vie de musicien. De nombreux sujets m’inspirent. En 2008, après avoir chanté le cycle de Schubert « Die schône Müllerin » (La Belle Meunière) constitué de 20 mélodies, j’ai découvert que Wilhelm Müller avait écrit dans la même série trois autres poèmes que Schubert n’avait pas mis en musique. Je me suis donc amusé à composer à partir de ces textes.